Pour lire le début, Batiment et management visuel – 1 / Batiment et management visuel – 2

Etape 3 – Gérer l’activité au quotidien, en temps réel.

Communiquer au quotidien avec le personnel, ses équipes :

  • Planning prévisionnel
  • Affection des équipes / équipiers par chantier
  • Avancement par chantier, taux d’achèvement, nombre de jours/homme restants sur chantier
  • Outillage à réparer / en réparation / délai pour le récupérer
  • Entretien préventif

Afficher sur le terrain les règles à appliquer et les écarts

  • Consignes de sécurité
  • Règles de circulation dans l’atelier
  • Audits de sécurité, résultats
  • Non qualité sur des chantiers : temps de reprise, photos de travail mal fait avant / après reprise, coût de ces finitions non prévues…

Les règles d’un bon management visuel

Utiliser au maximum :

  • Les dessins
  • Les symboles
  • les couleurs (attention aux daltoniens) – Favoriser les ensembles type Rouge/vert.
Batiment et management visuel - Rouge / Vert

Batiment et management visuel – Rouge / Vert

Faites évoluer régulièrement vos standards de management visuel.

Les mettre à jour en continu.

Le management visuel doit être intuitif et compréhensible par tous, y compris les personnes comprenant mal notre langue, ne la lisant pas.

Former le personnel, lui expliquer clairement les symboles, ce qu’ils veulent dire.

Attention aux excès d’information inutile. Se demander si cela est compréhensible facilement. Est ce nécessaire et suffisant ?

Tester ces visuels sur des personnes qui n’ont pas l’habitude, nous veaux arrivés, stagiaires, …

Batiment et management visuel - Lean

Batiment et Management visuel – Si vous comprenez ces symboles, faites que vos salariés comprennent les vôtres !

Avantages d’un bon management visuel

La communication est plus facile et efficace.

L’information est partagée plus facilement.

L’implication de tous est stimulée.

Les problèmes, les bonnes idées sont visibles plus facilement et peuvent être prise en compte très très rapidement, permettant des gains rapidement. Le début de l’amélioration continue est là.

Les outils type 5M / 5 Pourquoi / PDCA facilitent l’implication de tous, ainsi que l’écoute de chacun. Ces outils facilitent la résolution de problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *