La clef du succès semble là, si j’augmente mes ventes, je vais réussir. Donc comment vendre ?

Comment vendre ?

Cela parait simple comme concept.

« J’attrape un client, je le tords, je lui vide les poches. »

Maintenant, avez vous réfléchi depuis le début :

  • Vous vendez quoi ? « Tout ce que mes clients veulent acheter » n’est pas une réponse !
  • Vous répondez à quel besoin chez votre client ?
  • Qui est votre client actuel ?
  • Qui est votre client rêvé ?
  • Comment rencontrez vous vos prospects ? Où ?
  • Quelles sont vos stratégies commerciales ?
  • Quelle est votre marge de manoeuvre pour signer ? En avez vous besoin d’une ?
  • Avez vous des concurrents agressifs à côté de chez vous ?
  • Etes vous un expert, sur une niche, un créneau spécial ?

Prenez une heure, oui, c’est long et réfléchissez à toutes ces questions.

Comment vendre des trucs pas chers

Là, tout va dépendre de votre emplacement et de votre bagou. A vous d’emporter immédiatement l’affaire sur un coup de coeur, un besoin immédiat.

N’oubliez pas : créez du lien. Avez vous déjà été arrêté par un gars qui vous demande l’heure et ensuite vous fourgue un calendrier (payant) pour une oeuvre quelconque dans la rue ? Généralement, le fait de demander l’heure améliore le pourcentage de transformation. Alors qu’il en a rien à faire !

Un conseil, lisez le Petit traité de Manipulation à l’usage des Honnêtes Gens. Non seulement, vous ne ferez plus avoir par les commerciaux mais vous comprendrez quelques mécanismes passionnants. (lien sans affiliation)

Comment vendre des trucs, des prestations chers

Rencontrez vos prospects en réel, en virtuel. Faites vous connaitre. Sans agressivité commerciale.

Faites vos trous dans les réseaux de votre ville. Soyez présent. Créez du lien. A terme, quelques mois ou quelques semaines, vous serez recommandé ou vous aurez des contacts qui viendront à vous pour vous faire bosser.

Faites vous connaitre sur les réseaux sociaux. Partout, apportez de la valeur, de l’info, partagez des trucs intéressants.

Les stratégies commerciales

Pour chaque type de réseau, mettez noir sur blanc, ce que vous allez faire, quelle énergie vous allez y consacrer (temps, €), comment vous allez vous faire connaitre, participer, vous impliquer.

Dans le réel, dans le virtuel.

Précisez où vous allez faire de la pub, comment vous allez faire de la pub. Un support, une stratégie…

Et régulièrement, comparez les résultats de vos pubs, de votre implication.

La pub peut avoir des résultats plus rapide en terme de consultations, de nombre de prospects mais demandera plus de boulot pour transformer les prospects en clients. Ils ne vous connaissent pas. Ils ne vous accordent pas encore leur confiance.

Les réseaux vont aboutir à des recommandations :

  • si vous ne saoulez pas tout le monde avec votre business,
  • si vous demandez ces recommandations au bout d’un »certain temps »
  • si vous avez installé la confiance

Vous allez vous faire des connaissances, du réseau et même des potes, des amis. Profitez en. Un ami qui vous recommande, c’est 70% du boulot de transformation du prospect en client qui est fait.

Les réseaux coûtent moins chers que les flyers ou la pub en locale.

Quand vous contrôlez le résultat de vos stratégies commerciales, virez celles qui ne donnent rien, zéro, nada et améliorez les autres. Et surtout cherchez d’autres voies, d’autres solutions pour rencontrer vos prospects. N’oubliez pas l’emailing bien fait ou le phoning suivant ce que vous commercialisez et la clientèle à atteindre.

Comment vendre à un prospect déjà en confiance, recommandation, est le plus simple.

Bon courage et tenez-moi au courant, ça m’intéresse. En attendant, un J’AIME sur ma page Facebook ne vous coûte rien et fait avancer ma page, mon réseau. Merci.